PictureComputer a le plaisir de vous présenter sa nouvelle application Webmapping “Un monde merveilleux !

Google, au travers de son API Google Maps Javascript [2D], diffuse de la cartographie sous forme d’images satellites ou vectorielles, des cartes en relief, etc.
Parmi celles-ci, suivant le niveau zoom que vous pouvez régler à loisir, des lieux exceptionnels sont observables. Encore faut-il les trouver…
Cette application permet d’accéder à un choix (toujours plus grand) de lieux stockés dans une base de données et classés suivant leur typologie (island, archipelago, geology, lake, volcano, glacier, mountain, man-made, …).
Pour certains objets, une galerie d’images s’ouvre dans une lightbox, et vous pouvez également consulter une liste de fichiers pdf ou une liste d’URL qui vont alors s’ouvrir dans un nouvel onglet.

Les emprises administratives vectorielles de certains éléments (les villes, pays, régions et archipels notamment) s’affichent en overlay. Elles proviennent de l’API de la fondation britannique mysociety.org, le serveur dont l’URL est http://global.mapit.mysociety.org/ renvoyant un fragment au format JSON de la description géographique (polygone) d’un contour administratif issu de la base mondiale OpenStreet Map.

Technique utilisée

GoogleMaps API, Google Fonts, HTML5, CSS3, Javascript, UIKIT, JQuery, Colorbox, Ajax, Json, PHP, MySQL.

Ce projet utilise la technologie Ajax pour le remplissage dynamique des listes de choix ainsi que pour l’affichage des cartographies issues de GoogleMaps et des emprises administratives vectorielles issues de mysociety.org.

Par ailleurs, une BD MySQL stocke la table des entités ainsi que le GoogleMap Type privilégié (roadmap, terrain, satellite, hybrid, type personnel).

Côté serveur, un script PHP interroge la base MySQL et la technologie Ajax permet de récupérer le résultat de la requète côté client pour une incorporation des éléments vectoriels dans le DOM après que ceux-ci aient subi un traitement pour en extraire des entités polygones ou polyline. En effet, l’affichage direct par GoogleMaps d’un fichier KML est possible mais l’incorporation des entités vectorielles est réalisée côté serveur et non pas côté client, ce qui poserait des problèmes de performance et modifierait systématiquement le centrage de la vue en cours.

Données utilisées

Google, OSM au travers du serveur de la fondation britannique mysociety.org, Wikipedia, données personnelles.

 

Partez à la découverte de notre monde cartographique, proposez d’autres lieux et soyez émerveillés !